L’incontournable huile essentielle d’arbre à thé

L’huile essentielle d’arbre à thé provient d’un arbuste de 4 à 6 mètres de haut, le tea tree ou Melaleuca alternifolia, originaire d’Australie. Cet arbuste à fleurs blanches possède un feuillage touffu et délicat dont est extraite l’huile essentielle.

L’arbre à thé doit son nom au navigateur James Cook et à son équipage, qui arrivés en Australie, firent confectionner une sorte de thé rafraîchissant à partir des feuilles de l’arbre. D’autre part, ils observèrent que les indigènes se servaient de ces feuilles pour confectionner des cataplasmes qu’ils appliquaient sur les plaies afin de traiter les infections. Dès 1922, bien avant l’arrivée des premiers antibiotiques de synthèse, le chimiste Arthur de Raman Penfold procède à la distillation des feuilles de l’arbre à thé, et confirme ses incroyables propriétés antiseptiques et antibactériennes.

Cette découverte se répand très vite, tant et si bien qu’au début de la seconde guerre mondiale, le gouvernement australien offre un flacon d’huile essentielle d’arbre à thé dans chaque trousse à pharmacie de l’armée et de la marine australienne.

Les premières molécules de synthèse font leur apparition au même moment de l’autre côté de la Terre et viennent très vite remiser au placard cette essence naturelle aux vertus incontestables. De nos jours, on redécouvre cette huile essentielle qui est de plus en plus utilisée par le corps médical en complément des traitements ou en recherche pour lutter contre les bactéries résistantes aux antibiotiques de synthèse.

Voici les nombreuses vertus de l’huile essentielle d’arbre à thé, que ce soit en usage clinique ou plus holistique. Elle particulièrement intéressante lorsque l’on souffre de candidose.


Aromathérapie traditionnelle

L’huile essentielle d’arbre à thé, incontournable pour réguler l’immunité

La botte secrète de l’huile essentielle d’arbre à thé, et qui la rend franchement indispensable, est sa capacité à réguler notre système immunitaire : elle en effet capable de stimuler les défenses immunitaires d’une personne affaiblie alors qu’elle peut réguler le système immunitaire de quelqu’un qui au contraire souffrirait d’une immunité sur-réactive. C’est par exemple le cas des personnes qui ont un problème d’auto-immunité. Cette propriété immuno-régulatrice la rend vraiment exceptionnelle !

L’huile essentielle d’arbre à thé est de plus incontournable en cas de candidose grâce à ses remarquables propriétés antifongiques.


Lutter contre les infections de la peau et des muqueuses avec l’huile essentielle d’arbre à thé

Les autres indications de l’huile essentielle d’arbre à thé sont principalement ses propriétés antibactériennes, antifongiques et antivirales. Elle est exceptionnellement efficace en cas d’infection de la peau et des muqueuses.

Elle est particulièrement utile en cas de :

  • Acné
  • Aphtes, gingivites
  • Herpès, zona
  • Abcès, furoncles, impétigo
  • Pied d’athlète
  • Pellicules
  • Irruptions, irritations
  • Plaies, coupures
  • Verrues
  • Gangrène diabétique
  • Piqûres d’insectes
  • Brûlures. Elle est de plus radioprotectrice, c’est à dire qu’elle protège la peau des brûlures des radiations !

L’huile essentielle d’arbre à thé, anti-toxique de la vessie et de l’intimité féminine

Les propriétés antibactériennes et antifongiques de l’huile essentielle d’arbre à thé en font un allié de taille pour nous, les femmes, qui subissons régulièrement toute sorte de désagréments intimes souvent liés à la candidose et du type :

  • Cystites bactériennes ou fongiques
  • Mycoses vaginales
  • Vaginites
  • Prurits
  • Mastites

En plus d’être antibactérienne et antifongique, l’huile essentielle d’arbre à thé est également un bon diurétique, ce qui permet en plus de soutenir nos reins pour éliminer les toxines.


Les autres atouts de l’huile essentielle d’arbre à thé

Elle est aussi très utile en cas de parasites intestinaux, car elle possède des propriétés anti-parasitaires. On peut ainsi l’intégrer dans la composition de suppositoires faits maison avec notamment de l’huile de coco.

Elle agit également sur le système respiratoire car en plus de ses propriétés antibactériennes et antivirales, elle est décongestionnante et expectorante.

Elle est ainsi efficace en cas de :

  • Asthme, bronchite, toux
  • Emphysème, tuberculose
  • Sinusite, otite, angines virales
  • Grippe, rhume

Son petit plus : On peut en mettre une goutte sur le dentifrice pour désinfecter la bouche et blanchir les dents !

Elle possède également la faculté de stimuler la circulation sanguine est est ainsi une aide précieuse en cas d’hémorroïdes ou de varicosités.

Enfin, l’huile essentielle d’arbre à thé est un précieux stimulant en cas d’asthénie, de dépression et d’épuisement nerveux.


Aromathérapie énergétique

L’huile essentielle d’arbre à thé possède des indications cliniques, mais également émotionnelles et énergétiques. Ainsi, si elle apaise les brûlures physiques, elle en fait de même pour les brûlures émotionnelles ou affectives, et les empêche de continuer leur travail de destruction en profondeur.

L’arbre à thé est aussi le symbole du nettoyage et de l’aseptisation. Son huile essentielle aide ainsi à nettoyer les lieux et à éloigner les intrus.

L’huile essentielle d’arbre à thé apaise l’anxiété du futur et le pessimisme, elle nous rend la capacité de profiter des petites choses de la vie ! Elle facilite la séparation et stimule en cas de choc.

Elle permet d’améliorer les contacts avec les autres en nous purifiant de l’intérieur vers l’extérieur. Elle nous apporte ainsi un certain rayonnement.

L’huile essentielle d’arbre à thé est aussi utile quand on ne sait pas si ce que l’on désire provient bien de nous-même ou des autres. Par exemple elle peut nous aider à mieux comprendre d’où vient notre envie ou non d’avoir un enfant.

Enfin, elle nous aide à prendre conscience de la symbiose humains-plantes et à être en harmonie avec notre planète.


Comment utiliser l’huile essentielle d’arbre à thé ?

L’huile essentielle d’arbre à thé, tout comme celle du géranium, est une des rares huiles à pouvoir être appliquée sur la peau sans dilution. On peut l’utiliser ainsi très localement, par exemple directement sur un bouton.

Pour une utilisation plus large, c’est à dire sur une zone plus grande, il convient de la diluer de la manière suivante :

  • Pour un adulte : 10 gouttes dans 10 ml d’huile d’amande douce (et seulement 5 gouttes si vous massez le corps entier)
  • Pour un enfant : 6 gouttes dans 10 ml d’huile d’amande douce (et seulement 3 gouttes pour le corps entier)

Pour les problèmes féminins, on peut en appliquer sur le bas ventre et pour les problèmes respiratoires on peut la mettre sur les bras le long du méridien du poumon. Dans tous les cas, on peut masser les plantes de pieds avec de l’huile essentielle de tea-tree !


Que de chemin parcouru pour cette petite feuille prise au départ pour une simple feuille de thé… Alors n’hésitez plus, l’huile essentielle d’arbre à thé est une huile incontournable et indispensable de l’aromathérapie !

Auteur : Emmanuelle Grenon

Révélez votre santé !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s