Candidose chronique : comment savoir si on en est atteint ?

Comme vous le savez, la candidose chronique est un sujet qui me tient à cœur. Si vous souhaitez comprendre ce qu’est la candidose chronique, vous pouvez aller lire l’article que j’avais écris sur ce sujet ici. Et pour savoir comment se débarrasser de cette pathologie, vous pouvez lire l’article détaillant les 5 clés essentielles pour la dompter ici.


La candidose chronique en bref

La candidose chronique est une affection fongique due à la multiplication anarchique d’une levure, le Candida albicans, sous sa forme pathogène. Cette affection toucherait 70 à 80% de la population mondiale et est en constante augmentation !

Si la présence du Candida albicans sous sa forme non pathogène (levure) dans notre flore intestinale est tout à fait normale, ce n’est pas le cas de l’invasion par sa forme pathogène (moisissure). Cette dernière est un véritable parasite qui prolifère de manière importante et anarchique jusqu’à se disséminer dans tout l’organisme.

Les symptômes de la candidose sont très variés et peuvent être classés en quatre groupes :

  • Problèmes digestifs
  • Problèmes immunitaires
  • Problèmes neurologiques et psychologiques
  • Problèmes énergétiques

La candidose peut cependant toucher tous les systèmes et entraîner toutes sortes de mycoses affectant la peau, les ongles, les muqueuses (bouche, vagin…) et peut même engendrer des problèmes de mémoire ou de concentration. La liste complète est longue, vous la retrouverez dans cet article.

La question que vous vous posez peut-être, c’est comment savoir si vous souffrez d’une candidose chronique ?


Diagnostique classique de la candidose chronique

Il n’est pas si simple de savoir avec certitude si l’on est atteint de candidose chronique. Pour évaluer cette possibilité, on peut se baser sur les éléments suivants :

  • Éléments cliniques : Il est possible de faire plusieurs études cliniques comme la recherche des anticorps pour le Candida en faisant une analyse du sang vivant (microscopie à fond noir), la recherche du Candida dans les sécrétions vaginales ou du pénis, ou encore l’hyperglycémie provoquée.
  • Coproculture : Il s’agit là de rechercher le Candida directement dans les selles.
  • Intradermo-réaction (IDR) : On effectue le test « Stallerpoint » (PRICK-TEST – utilisé pour la recherche des allergies) : avec un petit appareil spécial, on fait une dizaine de petites piqures sur une zone du bras. Le produit imprégné va activer tous les symptômes liés au Candida. Ensuite, on note tous les jours sur un tableau pendant une semaine, l’évolution des réactions cutanées (apparition d’une petite zone de 1 à 3 centimètres de diamètre). S’il n’y a pas de réaction, il n’y a pas de Candida. Il faut bien noter que tous les symptômes qui seront activés par ce test pourront être guéris.

Ces tests sont relativement invasifs et coûteux, et lorsque l’on cherche à se débarrasser d’une candidose, ils présentent l’inconvénient de ne vous donner qu’un résultat à un « instant T », alors que vous aurez besoin de faire régulièrement le point sur là où vous en êtes. C’est pourquoi, je voudrais vous présenter deux alternatives pour savoir à quelle stade de candidose vous vous situez.

L’avantage de ces deux tests est qu’ils peuvent être faits par vous-même à tout moment, et qu’ils ne coûtent absolument rien !


Test du verre d’eau

Ce test doit être fait le matin, dès le réveil. La veille, avant de vous coucher vous placez un verre d’eau bien propre et en verre sur votre table de chevet. Quand vous vous réveillez le matin, la première chose que vous faites, c’est de laisser tomber un peu de votre salive à la surface de l’eau de votre verre. Il est très important de le faire avant d’embrasser qui que soit, de manger ou de vous laver les dents. L’idéal est que la salive provienne de sous la langue.

Au bout de quelques minutes, vous pourrez observer l’un ou l’autre des cas suivants :

  • La salive s’étale dans l’eau en faisant apparaître des petites bulles, mais l’eau reste transparente. Cela signifie que votre flore intestinale est saine.
  • De grosses bulles apparaissent parmi les petites bulles et l’eau se trouble légèrement. Cela signifie que votre flore intestinale est déséquilibrée et probablement perturbée par le Candida albicans.
  • De fins filaments descendent lentement vers le fond du verre d’eau. Cela indique la présence de Candida albicans.
  • D’épais filaments descendent rapidement dans le verre avec à leur extrémité de minuscules points blancs. Cela signifie qu’il y a une importante prolifération de Candida albicans. Plus la descente des filaments est rapide, plus la candidose est importante.

Ces deux derniers cas de figure sont la signature d’une candidose chronique. En effet, l’état de notre tube digestif et de notre flore intestinale se reflète notamment dans notre bouche.

Bien entendu, ce test simple ne constitue pas un examen médical, mais il reste néanmoins intéressant à réaliser si vous avez un doute.


Questionnaire d’évaluation

En plus du test du verre d’eau, le questionnaire d’évaluation à télécharger ci-dessous est un outil de dépistage très utile afin de découvrir si vous êtes atteint de candidose chronique.

Cet auto-test est fondé sur les travaux du Docteur William G. Crook, spécialiste international de la candidose chronique, qui a mis au point cette méthode d’auto-diagnostic. L’objectif de ce test est en premier lieu d’évaluer les facteurs qui favorisent l’apparition d’une candidose, en fonction de votre histoire. Attention, ce test a été créé exclusivement pour des personnes adultes et n’est donc pas adapté aux enfants.

Ce test ne constitue pas un avis médical, cependant son résultat doit vous inviter à réfléchir sur les liens éventuels entre une candidose et les différents problèmes de santé que vous rencontrez. Vous pouvez le télécharger gratuitement en cliquant sur l’image ci-dessous :

Auteur : Emmanuelle Grenon

Révélez votre santé !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s