Pâté végétal au curry et sushis

Je continue ma petite série de recettes de « crusine » avec ce petit pâté végétal tout cru et plein de goût. Il est composé de graines de tournesol germées, d’épices et d’aromates, le tout mixé à l’aide d’un blender ou d’un mixer.

Vous pouvez l’utiliser à l’apéro pour le tartiner sur des rondelles de légumes comme ci-dessous avec des concombres du jardin, ou sur des crackers. Vous pouvez aussi vous faire de merveilleux sushis en tartinant une feuille de nori avec ce pâté végétal et en y ajoutant des légumes coupés en bâtonnets. Ensuite, il n’y a plus qu’à les rouler et à les couper !

Cette recette est extraite et simplifiée de l’excellent livre « Crudessence », indispensable lorsque l’on a envie de découvrir l’alimentation vivante :


Pour le pâté végétal au curry

  • 90 g de graines de tournesol
  • 15 g de pâte de dattes
  • 2 cc de vinaigre de cidre
  • 2 cc d’huile d’olive
  • 2 CS d’eau
  • 1/2 gousse d’ail
  • 1 cc de curry en poudre
  • 1 cc de curcuma
  • 1 cc de cumin en poudre
  • 1/2 cc de sel de mer

Mettre les graines de tournesol dans un bol, les recouvrir d’eau et les laisser tremper pendant 8 heures. Ensuite, les égoutter et bien les rincer, elles sont déjà germées !

Mettre tous les ingrédients dans le bol d’un blender ou d’un mixer et broyer jusqu’à l’obtention d’un mélange homogène. Ajouter de l’eau au besoin.



Pour les sushis

  • 2 feuilles de nori
  • Pâté ci-dessus
  • Légumes au choix : laitue, concombre, poivron, carottes, betteraves en bâtonnets, tranches d’avocat, graines germées

Mettre une feuille de nori sur une planche à découper, face nervurée sur le dessus et face brillante contre la planche vers le bas. Étaler du pâté au curry avec une spatule sur toute sa largeur et aux deux tiers de sa hauteur.

Recouvrir le pâté avec de la laitue en ayant pris soin d’écraser les nervures à la main pour éviter qu’elles ne brisent la feuille de nori au roulage. Faire légèrement dépasser sur les côtés.

Sur la largeur de la laitue, répartir en alternance les bâtonnets de carottes, de concombre, de poivron, de betterave et les tranches d’avocat. Recouvrir de graines germées. Faire dépasser le tout sur les côtés pour que les sushis aient de beaux bouts.

Tremper le bout des doigts dans l’eau pour mouiller la partie supérieure de la feuille de nori, puis rouler en serrant le rouleau au maximum et fermer avec la partie supérieure humidifiée. Laisser la jonction face vers la planche à découper, le temps qu’elle sèche (1 à 2 minutes).

Couper les sushis en 8 bouchées égales avec un couteau bien aiguisé et préalablement humidifié.


Auteur : Emmanuelle Grenon

Révélez votre santé !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s